Dossier Bukanga-Lonzo : Matata Ponyo félicite la cour constitutionnelle d’avoir dit le droit

L’ancien premier Ministre, le sénateur Augustin Matata Ponyo vient de sortir de son silence après la décision de la cour constitutionnelle qui a déclaré son incompétence de connaître l’affaire lui (Matata) opposant à la République, sur le présumé détournement des fonds alloués au projet Agro industriel de Bukanga-Lonzo.

Dans un message écrit sur ses comptes officiels, le sénateur félicite les juges de la haute cour d’avoir dit le droit, et particulièrement son président Dieudonné Kaluba Dibue.

« Félicitations aux juges de la Cour constitutionnelle, particulièrement à son président, pour avoir rendu un prononcé conforme au droit sur le dossier Bukanga-Lonzo. Correction professionnelle des violations de la Constitution et des lois du pays commises par le Parquer général », peut-on lire sur ses comptes Facebook et Twitter.


La Cour constitutionnelle s’est déclarée incompétente pour juger l’ancien Premier Ministre, Augustin Matata Ponyo et consorts. L’arrêt de la Cour a été rendu ce lundi 15 novembre à 10 heures au cours d’une audience publique présidée par le Président de cette institution, Dieudonné Kaluba Dibwa entouré de ses collègues juges de cette haute Cour mais aussi du ministère public. C’est donc la fin de la procédure contre Matata Ponyo à la Cour Constitutionnelle.

Lire aussi  5 personnes dont une mère et 4 enfants périssent dans un incendie à Bandundu

Hervé Landry Ngoyi

Lire aussi

Les plus populaires