Kasaï : Le député Guy Mafuta invite le Gouvernement à prioriser le développement des provinces dans le budget 2022

 

Le député national Guy Mafuta Kabongo invite le Gouvernement congolais à tout mettre en œuvre pour chercher le développement des provinces, dans l’élaboration du budget exercice 2022, à l’instar de Kinshasa et Lubumbashi, toujours visées comme les priorités.

Pour lui, le budget du pays doit impérativement créer un développement à tous les niveaux, dans toutes les provinces.

« Nous ne pouvons pas nous pencher seulement au développement de Kinshasa et Lubumbashi, il faut aussi que le Kasaï se développe. Vous pouvez voir un territoire du Kasaï bénéficier 20 millions des franc, pendant qu’il compte plusieurs secteurs, quel plan de développement peut être exécutable ? », s’inquiète ce député.


Cet élu du territoire de Tshikapa au Kasaï appelle le Gouvernement d’éviter le déboursement des fonds à compte goûte, car cela empêche que le travail s’exécute selon la règle d’art.

« Je demande à l’État de disponibiliser les fonds pour le développement de nos entités. On prend le cas de la route axe Kandjaji vers la bande frontalière avec l’Angola : au lieu de gaspiller de l’argent avec les fonds à compte goûte, ce Gouvernement peut financer les travaux une fois pour toute, pour soulager la population », conclut ce député national.

Lire aussi  Ituri : Au moins 25 cas de décès enregistrés depuis janvier à la prison centrale de Mambasa

La province du Kasaï accuse des arriérés dans la rétrocession. Cette situation a plusieurs effets collatéraux. Il y a notamment l’ouverture des routes vers la bande frontalière qui pose problème bien que insérée dans le programme de 100 jours du Chef de l’État.

Diaris Kindalo, à Tshikapa

Lire aussi

Les plus populaires