Ituri : Les activités socio-économiques paralysées à Bunia suite à l’appel des Yira et Hema

 

Les activités socio-économiques ont été paralysées toute l’avant-midi de ce mercredi 17 novembre 2021 dans la ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri.

Cet arrêt de travail est consécutif à l’appel des associations culturelles Ente (regroupant les hema) et le Kyaghanda (regroupant les nande) à observer une journée de deuil en mémoire des victimes des violences perpétrées par les groupes armés dans cette province.

Boutiques, magasins, kiosques et banques sont restées fermer tout l’avant-midi. Quelques écoles appartenant aux membres de ces deux (2) communautés n’ont pas ouvert leur porte. Une messe en mémoire des victimes a été organisée au stade EPO, à l’entrée sud de la ville de Bunia. Plusieurs personnes venues de quatre (4) coins de la ville ont assisté à cette messe.


Malgré l’état de siège, la situation sécuritaire dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri est loin d’être stable. Face à cette dégradation de la situation, les députés nationaux de ces deux (2) provinces ont décidé de ne plus participer à une plénière visant à proroger cette mesure sécuritaire exceptionnelle. C’est ce mercredi 17 novembre 2021 que l’assemblée nationale se penche sur une nouvelle prorogation de l’état de siège dans ces deux (2) entités.

Lire aussi  Bunia : retour au calme après des échauffourées en pleine ville

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires