Kwilu/Journée internationale des droits de l’enfant : La Ministre Marie-Thérèse Manesa plaide pour le renforcement du Programme Provincial de Protection de l’Enfant

 

Le 20 novembre de chaque année, le monde commémore la journée internationale des droits de l’enfant. Pour cette année, le thème choisi est « Je m’engage à préserver
l’environnement de mon pays ».

À la province du Kwilu, la Ministre du Genre, Famille et Enfants, Marie-Thérèse Manesa n’a pas dérogé à la règle. Dans son message, elle a plaidé pour l’enrichissement du Programme Provincial de Protection de l’Enfant avec certaines stratégies.

« (…) Je propose qu’à cette occasion, nous puissions réfléchir ensemble [sur] comment enrichir le Programme Provincial de
Protection de l’Enfant avec des stratégies opérationnelles des préventions des droits des enfants travailleurs dans la province du Kwilu. C’est en adoptant cette approche thématique que nous réussirons à réduire sensiblement les cas des enfants vulnérable dans un avenir proche au Kwilu », a-t-elle déclaré.


Pour elle, dans la province du Kwilu, différentes formes des violations des droits de l’enfant sont rencontrées, dont les victimes des viols et autres violences sexuelles, d’où son appel à la communauté de soutenir ces enfants victimes de certains abus et de veiller à ce que les droits des enfants soient respectés.

Lire aussi  Sud-Kivu : Des jeunes réunis au sein de la plateforme "U-report" assainissent les alentours de la Prison centrale de Bukavu

« Chers enfants, dans la province du Kwilu, l’on rencontre les différentes formes de violations des droits à savoir : les Enfants victimes des viols et d’autres formes des violences sexuelles, de la traite des êtres humains, les enfants orphelins sans aucun soutien familial, les enfants privés illégalement de leur liberté, les enfants victimes de la maltraitance en famille, dans la rue, les enfants travailleurs exploités économiquement, des enfants volés et bien d’autres enfants vulnérables et défavorisés. Tous ces
enfants ont besoin d’un réel soutien de la communauté et non seulement celui du Gouvernement provincial pour voir leur situation s’améliorer dans un avenir proche », a-t-elle ajouté.

Récemment, des cas d’enlèvement des enfants ont été recensés dans la ville de Kikwit, toujours dans la province du Kwilu. D’où l’appel également de la Ministre provinciale du Genre, Famille et Enfants, aux parents de bien encadrer leurs enfants.

Patrick Matanga, à Bandundu

Lire aussi

Les plus populaires