Kasaï : Fièvre jaune à Mweka, le gouvernement provincial dépêche une équipe d’experts pour des enquêtes

 

Quelques jours après l’apparition de la fièvre jaune dans la zone de santé de Bulape, dans le territoire de Mweka territoire, province du Kasaï, le gouvernement provincial a dépêché depuis mardi 23 novembre 2021, une délégation avec à sa tête le ministre provincial de la santé, Ferdinand Mpoahampa Mpoyi pour s’enquérir de la situation.


Le gouverneur Dieudonné Pieme Tutkot qui livre l’Information à ACTU7.CD, invite toute la population de Mweka en particulier et celle de la province du Kasaï en général à la solidarité et au respect strict des mesures préventives contre la propagation de cette maladie.

« Le premier octobre, la zone de santé de Bulape a enregistré un cas de la fièvre jaune qu’elle nous a notifié. C’est aujourd’hui, après plusieurs vérifications jusqu’au laboratoire spécialisé se trouvant au Cameroun, qu’il a été confirmé que le cas qui a été notifié, c’est un cas de la fièvre jaune. La mesure la plus urgente c’est d’abord ce que nous avons fait, déclarer l’épidémie et lancer un appel de sensibilisation à la communauté à se préserver, notamment se doter des moustiquaires imprégnées, assainir les milieux, signaler tout cas qui se présente afin de l’orienter vers le centre de santé le plus proche pour éviter une contamination plus élargie », a déclaré Dieudonné Pieme.


Et d’ajouter, « nous sommes dans la phase de vérification des prétendus dégâts. Il y a plusieurs cas suspects qui se sont manifestés. Maintenant, il y a question que nous puissions dépister ces cas afin de les confirmer s’ils sont de la fièvre jaune ou pas. On peut évoquer quatre ou cinq cas qui se sont manifestés « .

Le chef de l’exécutif provincial précise que le ministre provincial est accompagné d’un groupe d’experts de la santé publique. Ils ont pour mission de s’enquérir davantage des données épidémiologiques afin de mettre en place des stratégies qui vont permettre l’éradication totale de cette maladie mortelle déclarée précisément dans la zone de santé de Bulape.

C’est le 25 octobre dernier que le tout premier cas de la fièvre jaune a été confirmé dans la zone de santé de Bulape dans le territoire de Mweka.

Diaris Kindalo à Tshikapa

Lire aussi

Les plus populaires