Présidence EISA : Denis Kadima cède le bâton de commandement au Tchadien Baidessou Soukolgue suite à ses nouvelles fonctions à la CENI

 

Le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) Denis Kadima Kazadi a passé, mardi 23 novembre, le bâton de commandement du Directeur exécutif de l’Institut électoral pour une démocratie durable en Afrique (EISA) au Tchadien Baidessou Soukolgue.


C’était à l’occasion des assises du 15e Symposium annuel de l’EISA à Abidjan (Côte d’Ivoire), couplées à la célébration de 25 ans de l’EISA.

Durant deux jours sous la conduite de l’ancien président nigérian Jonathan Goodluck, les participants se sont focalisés sur le thème central : « contribuer à des élections crédibles en Afrique par l’amélioration des pratiques de l’observation électorale internationale ».


« Depuis sa création en juillet 1996, EISA s’est imposé comme une institution de premier plan et un acteur majeur dans le domaine des élections et des questions liées à la démocratie sur le continent africain : suivi des processus électoraux, appui aux processus législatifs, renforcement institutionnel, renforcement des capacités des acteurs politiques et citoyens, prévention et gestion des conflits électoraux. L’Institut a entrepris d’organiser chaque année un symposium autour des questions et sujets liés aux élections, à la gouvernance démocratique et au renforcement institutionnel. Cette année, nous avons choisi de nous pencher sur la contribution de l’observation électorale internationale à la crédibilité des élections en Afrique », a rappelé Denis Kadima devant plusieurs experts internationaux et d’autres responsables d’institutions d’appui à la démocratie venus de différentes régions du continent.

Le choix de son successeur a été fait par le Conseil d’administration de l’EISA.

« Il connaît l’organisation, ses programmes et partenaires et je suis convaincu qu’il a les atouts et les qualités pour assumer au mieux cette responsabilité pour laquelle il aura besoin de votre soutien et de votre implication. Quant à moi, sachez que vous pouvez toujours compter sur mon soutien. Je serai l’ambassadeur de EISA partout où j’en aurais l’occasion », a commenté Denis Kadima à propos de son successeur.

Denis Kadima préside, depuis fin octobre 2021, la centrale électorale de la RDC. Il a, avec toute son équipe, la mission d’organiser les élections générales prévues en 2023.

Hervé Landry Ngoyi

Lire aussi

Les plus populaires