Kasaï : les élèves de l’école primaire Mubabinge « évoluent dans des conditions non propres à l’apprentissage » (Reportage)

Les apprenants de l’école primaire Mubabinge, une école non conventionnée de la sous division de Tshikapa 1, évoluent dans des conditions désastreuses, et non propres à l’apprentissage, selon les principes et règles de l’hygiène scolaire.

Selon le constat fait par la rédaction d’ACTU7.CD, cette école gérée par la sous division de Tshikapa, localisée dans la commune de Mabondo, existe depuis 2016 et n’est toujours pas prise en charge par l’état congolais, bien qu’ayant beaucoup d’élèves.

Son directeur trouvé sur place, s’inquiète de la pléthore d’élèves favorisée par la gratuité de l’enseignement.


« Certainement les élèves étudient dans de mauvaises conditions, ils évoluent à même le sol et s’assoient sur les boîtes de lait, les salles de classe sont en rameaux, les installations sont inappropriées, nous ne savons pas comment évoluer dans de bonnes conditions faute des moyens et, la non prise en charge par l’état congolais malgré ancienneté », dit le directeur Mukenge.

Lire aussi  IFASIC : Étudiants et personnel académique rendent les derniers hommages à Raphaël Kidimbu, l'administrateur du budget

Contacté à ce sujet, le sous proved de la sous division Tshikapa 1, Clément Mukanya parle du processus de la mécanisation, et du soutien à l’éducation de base qui est en cours.

« Nous sommes au courant de la situation inquiétante de cette école, bien qu’elle compte plusieurs élèves, elle est gérée par notre sous division, nous espérons que l’état Congolais pourra veiller sur la situation », dit le sous proved Clément Mukanya.

Pour sa part, le ministre provincial de l’éducation Bushabu Bope Antoine, dit ne pas connaître la situation critique des écoles, étant donné qu’il venait d’être nommé à ce poste il y a de cela un mois et demi.

Il est à noter que depuis la mise en place de la gratuité de l’éducation de base, plusieurs écoles fonctionnent toujours dans de mauvaises conditions, sous les arbres, églises et maisons inachevées.

Diaris Kindalo à Tshikapa

Lire aussi

Les plus populaires