Kasaï-Oriental/Cohésion sociale : L’évêque du diocèse de Mbuji-Mayi recommande aux élus « d’être des artisans de développement dans la paix »

Il a été clôturé, ce samedi 27 novembre, la session de formation organisée par l’évêque du diocèse de Mbuji-Mayi au centre Mpokolo wa Moyo, au Kasaï-Oriental. L’objectif de cette session de formation était de « réfléchir sur l’avenir de la province, et maîtriser les concepts clés de la cohésion sociale ».

Dans son mot de clôture, l’évêque de Mbuji-Mayi a remercié les participants ainsi que les facilitateurs pour leurs implications et le sérieux observé durant cet atelier. Bernard Kasanda a invité les participants à mettre en pratique les recommandations formulées à l’issue de la session de formation.

« Je vous recommande de mettre en application les recommandations formulées au cours de cette session. Une de recommandation : que chacun de vous s’engage à être un artisan de développement dans la paix et semeur de bonnes pensées dans sa communauté, que votre langage soit basé sur une vision positive de réalité, de changer les regards sur nous-même et l’autre, sur la communauté, rêver ensemble, analyser ensemble et reconstruire ensemble. Tel est l’objectif à atteindre dans une vraie dynamique de cohésion sociale », a déclaré Emmanuel Bernard Kasanda.

Lire aussi  Mboso de nouveau chez Ambongo et Bokundoa : Des questions d'actualité nationale évoquées lors des entretiens

Le président de l’Assemblée provinciale a, pour sa part, invités ses collègues députés à capitaliser l’acquis de cette session de formation sur la cohésion sociale.

Selon l’organisateur, le but était d’amener les députés provinciaux à définir les axes prioritaires sur lesquels sera focalisée leur attention pendant les cinq (5) prochaines années.

Christian Ngeleka, à Mbuji-Mayi

Lire aussi

Les plus populaires