EPST : Les frais de scolarité à la maternelle, primaire et secondaire fixés entre 45 000 et 150 000 FC par trimestre au Nord-Kivu

 

Les frais de scolarité à l’école maternelle, primaire et secondaire ont été fixés entre 45 000 et 150 000 francs congolais sur toute l’étendue de la province du Nord-Kivu.

Cette décision est contenue dans un arrêté du gouvernement provincial rendu public mercredi 01 novembre par le porte-parole du gouverneur militaire et conseiller de l’autorité provinciale en charge de l’éducation, le Général Sylvain Ekenge.

Selon ce document, les frais seront fixés selon la réalité de chaque établissement. Toutefois, les frais de participation aux épreuves du test national de fin d’études primaires (TENAFEP) sont déjà interdits.


« Le seuil minimal et le seuil maximal d’appui au fonctionnement de l’école maternelle, primaire et secondaire du secteur public et au besoin de l’enseignant sont fixés et répartis de la manière suivante : 45 000 francs congolais par trimestre, seuil maximal 150 000 francs congolais par trimestre », a laissé entendre le Général Sylvain Ekenge.

Lire aussi  Kwango/ESU : Un seul établissement d'enseignement supérieur et universitaire fermé, 25 autorisés

Il est à noter que le gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC) a décidé de rendre gratuit l’enseignement primaire sur toute l’étendue du territoire national, conformément à la constitution du pays.

D’après Tony Muaba, ministre de l’enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), la gratuité pourra atteindre les classes de 7è et 8è au moment où ces classes seront considérées comme appartenant au cycle primaire afin de ramener le TENAFEP en 8è et non plus en 6è année comme c’est le cas à ces jours.

Christopher Kambale, à Butembo

Lire aussi

Les plus populaires