Kasaï : Le rond point « de l’unité » rebaptisé « Fatshi 2023 » par le Gouverneur Dieudonné Pieme

Le Gouverneur du Kasaï Dieudonné Pieme Tutokot a, à l’occasion de la marche de l’Union sacrée organisée par sa coordination du Kasaï pour soutenir les actions du Chef de l’État et les institutions du pays, rebaptisé le rond point de « l’unité » à « Fatshi 2023 ».

Dieudonné Pieme motive sa décision de modifier cette appellation de rond-point de l’unité laissé par l’ancien Gouverneur Marc Manyanga à Rond point « Fatshi 2023 », du fait que c’est le lieu qui a permis à la population de s’exprimer, à travers une marche pacifique et de soutien aux institutions du pays dont le Président de la République est le garant de bon fonctionnement.

« Situé au centre-ville de Tshikapa dans la commune de Kanzala, il (rond-point de l’Unité, ndlr) sera désormais appelé rond-point « Fatshi 2023 » sur recommandation de la population qui s’est exprimée pour garantir au Président Tshisekedi la chance d’avoir un autre mandat en 2023″, dit le Gouverneur D. Pieme lors de cette marche de soutien aux institutions de la République.


« La population s’est exprimée elle-même, elle nous a donné l’ordre de lancer le programme Fatshi 2023, nous adhérons à cette idée. Le message que je retiens aujourd’hui c’est « fatshi 2023 » pour répondre tout simplement aux aspirations de la population. Nous estimons que le programme de Fatshi depuis qu’il est arrivé aux affaires, a consisté essentiellement à stabiliser et à sécuriser le pays. C’est pour cela que nous avons estimé qu’il faut être solidaire avec lui », a-t-il poursuit.

Lire aussi  CENI : L'ACAJ demande au Gouv. de doter la nouvelle équipe des moyens conséquents pour accomplir ses obligations constitutionnelles

L’Union sacrée, coordination du Kasaï a tenu, le samedi 4 décembre 2021, une marche de soutien aux actions du Chef de l’État et au nouveau bureau de Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) où vingt-sept (27) partis politiques et plus de trente (30) mouvements associatifs ont marqué leur présence.

Diaris Kindalo, à Tshikapa

Lire aussi

Les plus populaires