ESU : Malgré la grève, Muhindo Nzangi lance l’année académique 2021-2022 et annonce une rencontre entre les enseignants et le Premier ministre

L’année académique 2021-2022 a été lancée, ce mercredi 5 janvier, à l’Académie des Beaux-Arts par le Ministre de tutelle Muhindo Nzangi Butondo.

Dans son discours d’ouverture, Muhindo Nzangi se dit « déterminé » à servir constamment pour favoriser de bonnes conditions aux corps enseignants afin que tout le monde soit payé à son grade actuel.

Il a annoncé, d’ici là fin de semaine, une rencontre entre le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde et tous les comités de différentes associations, syndicalistes, professeurs, Chefs des Travaux et Assistants.


« Nous connaissons les revendications des professeurs, Chefs des travaux et Assistants, le Premier ministre est engagé à les rencontrer avant la fin de cette semaine pour que nous puissions harmoniser et nous mettre d’accord sur un calendrier. Nous avons payé 383 nouveaux professeurs, mais ce n’est pas suffisant parce qu’il y a des chefs de travaux et assistants qui ne sont pas payés. Nous allons entamer un dialogue avec les professeurs. Je porterai à l’intention du Gouvernement de la République, les désidératas contenus dans les mémos et cahiers de charges qui ont été déposés dans mon bureau », a-t-il précisé.

Lire aussi  Bandundu : Les enseignants du secteur public boycottent la rentrée scolaire et décrètent une grève

Muhindo Nzangi a promis également de relancer les travaux dans le cadre de concertation banc gouvernemental et banc syndical, afin de travailler en toute quiétude pour trouver des solutions idoines aux problèmes posés.

Entre temps, le Réseau des Assistants, des Professeurs des Universités et Instituts supérieur du Congo (RAPUCO) et le Syndicat National des Chefs des Travaux et Assistants (SYNACASS) de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU) ont débuté un mouvement de grève générale et sèche ce mercredi 5 janvier 2022.

Hervé Landry Ngoyi

Lire aussi

Les plus populaires