Sud-Kivu : L’armée « neutralise 18 miliciens des groupes armés Makanika, Twigwaneho et leurs alliés étrangers » à Uvira

Dix-huit (18) miliciens des groupes armés Makanika, Twigwaneho et leurs alliés étrangers ont été neutralisés mardi 4 janvier 2022, lors des opérations menées par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) entre le village de Kagogo et Bijombo dans le territoire d’Uvira au Sud-Kivu.

Cette nouvelle est livrée à ACTU7.CD par le porte-parole du secteur opérationnel Sukola 2 sud Sud-Kivu, major Dieudonné Kasereka ce mercredi 05 janvier 2022.

Il renseigne cependant que lors des échanges des tirs, deux (2) militaires FARDC sont tombés sur le champ d’honneur et cinq (5) autres grièvement blessés.


 » Une unité FARDC en renfort pour sécuriser les habitants de Bijombo et ses environs est tombée dans une embuscade à Kagogo, cette embuscade a été farouchement détruite par les FARDC. Aucun village n’a été pillé, comme les ennemis de la RDC le prétendent dire déjà dans les réseaux sociaux, pour continuer à saboter les efforts de l’armée qui cherche à tout prix à rétablir la paix dans cette partie du Sud-Kivu », a confié Major Kasereka au média non-aligné.

Lire aussi  Beni : L'armée annonce l'arrestation des présumés assassins du sheikh Ali Amin

Des groupes armés locaux et étrangers s’affrontent contre l’armée congolaise depuis plusieurs jours dans les hauts et moyens plateaux d’Uvira, Fizi et Mwenga.

Il y a deux (2) semaines, l’armée avait annoncé avoir neutralisé douze (12) autres miliciens de cette coalition des groupes rebelles dans les hauts plateaux de Fizi.

Ngaboyeka Pascal, à Bukavu

Lire aussi

Les plus populaires