Crise à la FEKACO : Éric Kindambu et la CCSC « appellent les deux protagonistes au dialogue pour une solution en interne »

 

Alors qu’une nouvelle crise couve le milieu de la Fédération de Karaté-do Congolaise (FEKACO) que dirige maître Freddy Lakombo, invité sur le plateau de sports Times, le patron du CCSC appelle les deux (2) dirigeants à privilégier la voie du dialogue et la réconciliation pour dissiper les incompréhensions qui se vivent au sein du comité.

« Pour moi, il n’y a pas crise au sein de la FEKACO. Sur le petit différends que je vois sur les réseaux sociaux, je conseille les maîtres qu’ils sont, de se trouver autour d’une table », dit-il.

Sur ce plateau, ajoute-t-il, « je lance un appel solennel à maître Freddy Lakombo de faire honneur à ce diplôme de meilleur manager des sports de Combat, et de trouver les voies et moyens à solutionner cette incompréhension interne, car je pense qu’il n’y a pas crise au sein de la fédération ».


« Le 3e vice-président, maître Freddy Tshingej, je pense que c’est une question de rapprochement. Je les invite à faire preuve de beaucoup de hauteur pour ne pas laisser l’opinion penser que lorsque les fédérations des sports de Combat essaient d’évoluer, il y a toujours la cacophonie. Ce sont nos ambassadeurs, à tous les deux, je demande à mettre de l’eau dans leur vin et continuer à nous donner de très belles prestations comme cela était le cas l’année dernière », a-t-il déclaré.

Lire aussi  Barrages Maroc-RDC : La FECOFA accuse le ministère des sports "d'être à la base de la débâcle des Léopards"

En bon prédicateur de la paix et la réconciliation, maître Éric kindambu a salué le « travail de titan » réalisé par Fédération de karaté-do l’année dernière, lequel travail a propulsé maître Freddy Lakombo au rang de meilleur manager sportif des sports de Combat du pays de l’année 2021, une récompense individuelle à mettre également pour le compte du mérite de tout le comité sportif de la FEKACO, en croire Éric Kindambu.

« Lorsqu’on dit que maître Freddy Lakombo est le meilleur manager, il n’a pas travailler seul, c’est le mérite de toute l’équipe dont lui est le président de la fédération, qu’il en a la conduite, c’est lui qui incarne ce mérite de la fédération et tout le comité devrait en être fier, car c’est le travail réalisé en équipe », a-t-il ajouté au sujet du diplôme de mérite glané lors de la cérémonie de remise de prix et diplômes d’honneur aux fédérations sportives de sport de combat organisée par la confédération congolaise des sports de Combat le mardi 4 janvier en cours.

Lire aussi  Moïse Katumbi après l'élimination de Mazembe : « Ils ont joué avec du cœur malgré le manque de compétition »

Reste à voir si cet appel sera suivi par les protagonistes qui sont déjà en justicew selon certaines sources sûres de la Fédération de Karaté-do Congolaise.

Grévy Tambwe

Lire aussi

Les plus populaires