Kasaï-Oriental/Polémique sur une vidéo de J. Longa sur les réseaux sociaux : la cellule de communication affirme que le gouv. a.i « n’a accordé aucune interview »

 

Dans un communiqué parvenu jeudi 13 Janvier à ACTU7.CD, la cellule de communication du Gouverneur intérimaire de la province du Kasai-Oriental affirme que Jeannette Longa Musuamba « n’a accordé aucune interview aux médias voir aux individus œuvrant dans les maisons de presse en rapport avec les questions des projets présidentiels en cours d’exécution dans la Province ».


Cette mise au point intervient après la circulation sur les réseaux sociaux d’une vidéo dans laquelle Longa Musuamba s’expliquait sur les accusations dont elle avait fait objet dans la gestion des fonds alloués aux projets de construction des infrastructures sanitaires et scolaires dans sa juridiction.

« (…) le Gouverneur a.i Jeannette Longa Musuamba n’a accordé aucune interview aux médias voir aux individus œuvrant dans les maisons de presse en rapport avec les questions des projets présidentiels en cours d’exécution dans la Province du Kasaï Oriental. C’est ici l’occasion de préciser que, les affirmations qui se répandent aux allures de virus sur les réseaux sociaux sont un mensonge sans précédent. Et que par rapport à la courte séquence vidéo qui y circule, la Cellule de Communication du Gouverneur de Province a.i tient à préciser à toute l’opinion qu’elle est vieille de plusieurs mois », peut-on lire dans ce document.


Elle ajoute par ailleurs « que Son Excellence Jeannette LONGA MUSUAMBA s’expliquait contre les accusations selon lesquelles elle serait impliquée dans la gestion des fonds alloués aux projets de construction des infrastructures sanitaires et scolaires au Kasaï Oriental. Extraire d’une longue conversation quelques poussières de secondes afin d’en faire un objet de polémique, traduit indéniablement de la mauvaise intention manifeste de quelques individus bien identifiés ».

Par la même occasion, la cellule de communication de l’autorité provinciale « met en garde quiconque serait en train de marchander avec son nom en faisant des déclarations hostiles à la vision politique du Président de la République ».

Il sied de rappeler que Jeannette Longa Musuamba avait tenu ce propos dans ses échanges avec les militants du mouvement citoyen Lutte pour le Changement. La LUCHA avait demandé à l’autorité provinciale des explications sur l’utilisation de quatorze (14.000.000 USD) de Dollars Américains du projet Tshilejelu. L’exécutif provincial avait alors affirmé que la Province n’assume que le suivi de l’exécution desdits projets.

Christian Ngeleka, à Mbuji-Mayi

 

Lire aussi

Les plus populaires