Ass. Nat. : « Aucun ordre n’a été donné pour ne pas recevoir » la démission de Kabund (Cabinet Mboso)

 

Largement relayée dans les réseaux sociaux, l’Assemblée Nationale dément l’information faisant état d’un ordre qui emanerait de Christophe Mboso qui aurait interdit à ses services de recevoir la démission de Jean-Marc Kabund-a-Kabund, premier vice-président de la chambre basse du parlement.

Selon la cellule de communication de cette chambre, l’administration fonctionne régulièrement.

« Une certaine presse en mal de positionnement distille l’information selon laquelle injonction aurait été donnée au service courriers de l’Honorable Président Mboso de rejeter toute correspondance qui viendrait du premier vice-président Kabund.
Faux et archifaux, cette information dénuée de tout fondement est une machinerie des officines obscures qui cherchent à salir l’Assemblée nationale dont l’administration fonctionne régulièrement », dit le coordonnateur de la cellule de communication de l’Assemblée Nationale dans un message transmis à ACTU7.CD.


Par ailleurs, le Directeur de cabinet du président de la chambre basse du parlement précise lui aussi que Christophe Mboso reste fidèle et loyal à Félix Tshisekedi.

Lire aussi  Présidence EISA : Denis Kadima cède le bâton de commandement au Tchadien Baidessou Soukolgue suite à ses nouvelles fonctions à la CENI

« La démission de Kabund est un acte de liberté individuelle que personne ne saurait empêcher à ce stade. Démenti : Aucun ordre n’a donné pour ne pas recevoir un courrier venant de ce dernier », a écrit le Député national, Samuel Mbemba.

Jean-Marc Kabund, 1er vice-président de l’Assemblée Nationale a démissionné de ses fonctions à la chambre basse du parlement. Dans un tweet qui a fait le tour du monde, l’élu de Mont-Amba annonce qu’il ouvre une nouvelle page de l’histoire politique du pays. Plusieurs acteurs politiques proches du Président de la République tente en vain de le convaincre.

Josué Mfutila

 

Lire aussi

Les plus populaires