Ituri : Des coups de feu à la base d’une panique à Makeke

 

Fin de journée agitée et confuse, ce mercredi 16 février 2022, à Makeke, à près de 100 kilomètres au sud de Mambasa, dans la chefferie de Babila Babombi, à la limite entre les provinces de l’Ituri et Nord-Kivu.

À la base de cette confusion, des tirs nourris d’armes entendus dans la localité autour de 14 heures, heure locale. D’après deux habitants de cette localité contactés par ACTU7.CD, il s’agirait d’une incursion des présumés combattants ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF). Aucune source sécuritaire dans la région ne s’est exprimé sur ce sujet.

La panique s’est également emparée des habitants de la cité voisine de Mangina (Beni, Nord-Kivu). Un journaliste local joint par ACTU7.CD indique que les tirs ont cessé mais qu’il y « des enfants perdus » suite à cette panique.


Le sud de la chefferie de Babila Babombi, en limite avec le territoire voisin de Beni, subit en plein fouet les attaques répétitives des combattants ougandais ADF depuis octobre 2021. Après une accalmie observée entre décembre 2021 et janvier 2022, les violences ont repris depuis quelques semaines. Les activités socio-économiques qui reprennaient à peine sont de nouveau paralysées.

Lire aussi  Ituri : Un mort et plusieurs maisons incendiées par des présumés ADF à Ndalya

Andy Kambale Matuku, à Mambasa

 

Lire aussi

Les plus populaires