Propos discourtois du VP du Kenya : Des Congolais « menacent de boycotter les intérêts Kenyans au pays » et « exigent des excuses publiques »

 

Une campagne de la sape des intérêts Kenyans se déroule sur réseaux sociaux depuis quelques heures. Plusieurs congolais n’ont pas digéré les propos tenus par le vice-président de la République du Kenya William Ruto devant les hommes d’affaires de son pays.

L’ancien Premier ministre congolais, le sénateur Augustin Matata hausse le ton face à ses propos.

« De plus en plus, des responsables d’autres pays se moquent ouvertement de notre pays et de son peuple comme on peut le voir dans cette vidéo. Il nous faut un sursaut d’honneur pour éviter que cela ne se répète plus. L’honneur d’un peuple n’a pas de prix » , s’indigne-t-il.


Pour le secrétaire général de l’UNC (Union pour la Nation Congolaise) Billy Kambale, « les insultes » du Vice-président du Kenya contre la RDC sont inaccessibles !

« Les insultes du VP du Kenya contre notre pays sont inadmissibles. J’en profite pour lui rappeler que c’est grâce aux congolais et somaliens que le Kenya a une économie dynamique. Sur 800 conteneurs qui attérissent au port de Mombasa 400 sont à destination du Congo » , s’est-il révolté.

Lire aussi  Ass. Nat. : vote ce lundi de la loi sur les personnes vivant avec handicap

Dans la foulée, plusieurs autres congolais exigent des excuses publiques de la part du vice-président du Kenya face à la RDC, au cas contraire, tous les intérêts Kényan se trouvant au pays seront boycottés, parmi lesquels Equity Bank BCDC, la compagnie aérienne Kenya Airways…

Dans une vidéo devenue virale depuis l’après-midi de mardi sur les réseaux sociaux, on y voit le vice-président Kényan William Ruto face aux hommes d’affaires de son pays en train de les conscientiser sur les potentialités de l’Afrique Centrale, en particulier la RDC. Dans un ton moqueur, le vice-président Kényan a tenu des propos « discourtois et injurieux » envers les Congolais qu’il qualifie de « danseurs ».

William Ruto considère la RDC comme « une vache laitière de ses voisins » . Il tient à peu près ces propos : « Ils sont environ 90 millions d’habitants, mais n’ont pas de vaches pour produire leur propre lait. Ils importent toujours du lait en provenance d’Australie. Voilà un marché potentiel qui s’offre à nous et à notre lait » , dit-il à ces hommes d’affaires.

  • Ruto peint en suite l’image d’un Congolais fainéant et ambianceur : « Cette RDC des gens comme Kanda Bongo Man. Ils ne savent que chanter et porter des pantalons enfilés au-dessus du nombril » , a raconté le vice-président Kényan qui s’est mis à rigoler avec l’assemblée venue à l’occasion pour l’écouter.
Lire aussi  RDC : Martin Fayulu et Muzito qualifient les répressions de la marche du 15 septembre de nature dictatoriale

Hervé Landry Ngoyi

 

Lire aussi

Les plus populaires