William Ruto, le vice-président Kényan réagit : « Mon discours était informel. Il n’était en aucun cas destiné à l’irrespectueux »

 

Se justifiant sur ses « propos discourtois » contre la République Démocratique du Congo (RDC), tenus lors d’un échange avec les hommes d’affaires de son pays, le vice-président Kényan, William Ruto a, dans un post diffusé sur la télévision nationale Kényane expliqué que « son discours était informel. Il n’était en aucun cas destiné à l’irrespectueux ».

« Mon discours était informel et j’utilisais certains effets uniquement pour souligner l’ampleur de l’opportunité et l’urgence du moment auprès d’un public local. Il n’était en aucun cas destiné à l’irrespectueux » , a-t-il réagi.

L’ambassadeur du Kenya accrédité en RDC, Georges Masafu a, le mercredi 16 février, lors d’une rencontre avec le secrétaire général a.i aux Affaires Étrangères présenté des excuses au nom du gouvernement de son pays et a signifié que le propos du vice-président Kényan, William Ruto qui ont fait le tour des réseaux sociaux n’engage que lui.


Bien avant dans un communiqué rendu public le même jour, l’ambassadeur du Kenya, Georges Masafu a réitéré que le gouvernement et le peuple du Kenya partagent une relation historique profonde et respectueuse avec le gouvernement et le peuple de la RDC, une relation qui remonte à l’indépendance de deux pays respectifs.

Lire aussi  RDC : Le budget 2023 prévoit "un versement de 400 Millions USD à la CENI pour l’organisation d’élections dans le délai" (Sama Lukonde)

Par ailleurs, William Ruto, vice-président au Kenya a, au cours d’un échange avec les hommes d’affaires de son pays le samedi 12 février dernier, laissé entendre qu’ils sont (congolais, Ndlr) plus de 90 millions d’habitants, mais n’ont pas de vaches pour produire leur propre lait. Cette RDC des gens qui ne savent que chanter comme Kanda Bongo Man… Des propos qui ont enflammé les réseaux sociaux.

José Muyaya

 

Lire aussi

Les plus populaires