ESU : Le RAPUCO « accepte de suspendre la grève »

 

Enfin, le Réseau des Associations des Professeurs des Universités et instituts supérieurs du Congo (RAPUCO) s’est résolument décidé de suspendre la grève observée depuis la rentrée académique 2022. C’est ce qu’indique un communiqué rendu public à l’issue de la rencontre entre cette structure et le Premier ministre Sama Lukonde, accompagné du Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU), Muhindo Nzangi le mardi 1er mars et dont une copie est transmise au médias non-aligné.

« Le Gouvernement a réaffirmé sa volonté de répondre favorablement aux revendications des professeurs ; le RAPUCO a accepté le principe de la suspension de la grève. Les équipes sont à pied d’œuvre pour finaliser le communiqué conjoint final y relatif, lequel sera signé dans la journée de 2 mars 2022 », lit-on dans ce document.

Il y a lieu de faire savoir que le Gouvernement et le RAPUCO ont signé un protocole d’accord le lundi 14 février dernier, sur la fin de la grève des enseignants au niveau de l’Enseignement Supérieur et Universitaire. C’était autour du Ministre du Budget Aime Boji et celui de l’ESU Muhindo Nzangi et l’intersyndicale des professeurs des universités.


Depuis le 05 janvier 2022, les professeurs des universités et instituts supérieurs de la République Démocratique du Congo (RDC) ont déclenché un mouvement radical de grève pour exiger « l’amélioration de leurs conditions de vie socio-professionnelles, une situation qui a entraîné plusieurs manifestations des étudiants suite à « un retard de début de cours observé ».

Lire aussi  Ituri : Les étudiants de l'UNIBU manifestent contre la hausse des frais académiques

José Muyaya

 

Lire aussi

Les plus populaires