Mutualisation des forces : Trois positions des ADF bombardées et récupérées à Irumu

 

Les Forces armées nationales congolaise et ougandaises engagées dans la lutte contre les rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF) viennent de déclencher la deuxième phase des opérations, depuis mardi 1er mars 2022, contre ce mouvement islamiste dans le territoire d’Irumu, au sud de la province de l’Ituri.

À en croire le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole de l’armée dans la province de l’Ituri, les bombardements ont ciblé « trois points décisifs » de la nébuleuse ADF. Ces trois (3) positions sont désormais sous le contrôle de deux (2) forces armées coalisées.

« (…) Pour la première journée de la deuxième phase des opérations, les forces amies ont bombardé les points décisifs de ces renégats des ADF (…) il s’agit de Mapipa, Abebi et Katanga. Toutes ces positions sont passées sous contrôle de deux forces amies. Les opérations continuent (…) », a annoncé le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole de l’armée dans la province de l’Ituri.

Lire aussi  Ituri : "Aucun incident majeur n'a été enregistré lors des élections à Mambasa" (CENI)

L’armée congolaise (FARDC) et celle ougandaise (UPDF) sont engagées, depuis novembre 2021, dans une vaste offensive contre les rebelles ougandais des ADF, actifs dans les territoires d’Irumu, Mambasa (Ituri) et Beni (Nord-Kivu). Ces deux (2) armées sont, depuis le 29 janvier 2022, en opération dans le territoire d’Irumu.

Andy Kambale Matuku

 

Lire aussi

Les plus populaires