RDC : Le Conseil présidentiel de veille stratégique clôture l’atelier de mise en œuvre effective des priorités retenues par le Chef de l’État

 

Le Conseil Présidentiel de Veille Stratégique (CPVS) a clôturé, mercredi 9 mars 2022, un atelier « d’harmonisation, validation des indicateurs, priorisation et formation en collecte analyse des données », avec l’appui financier et technique du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

Pour François Muamba, ces assises ont permis d’aborder plusieurs questions liées aux engagements du Chef de l’État, notamment celles de la mise en place de la couverture des maladies sanitaires universelle, de la gratuité de l’enseignement,…

« Le Chef de l’État a ce que l’on appelle les engagements emblématiques, phare que nous suivons, à titre d’exemple la mise en place de la couverture des maladies sanitaires universelle, en terme de ligne de temps, c’est maintenant-là, donc février et mars, qu’il était dit que ce programme devrait être mis en œuvre d’une manière complète. J’observe que ça a pris beaucoup de retard pour être exécuté et que bien heureusement le vendredi dernier lors du Conseil des ministres, on a vu que la signature des décrets nécessaires pour mettre en place l’infrastructure indispensable a été approuvé au conseil », renseigne-t-il.


Et d’ajouter : « À part cela, il y a la question de la gratuité de l’enseignement, là c’est aussi mitigé, mais on peut observer que les choses semblent aller, car plusieurs enfants dont les parents n’avaient de moyens pour financer leurs études ont retrouvés les chemins de l’école. Mais il y a un grand nombre de défis à relever sur cette question, notamment la rémunération conséquente des enseignants ».

Lire aussi  Mbuji-Mayi : Pour une frange de la population, la victoire de Félix Tshisekedi était « la seule attente »

Il a, par la même occasion, révélé que chaque secteur doit faire un effort pour la réussite des engagements du Chef de l’État dans ces vingt (20) mois qui lui reste à la tête du pays, tout en appuyant aussi le projet de développement à la base des 145 territoires.

À en croire Judith Tuluka, coordonnatrice adjointe du CPVS, « cette conférence va nous faciliter à travers les points focaux placés dans les différents Ministères à avoir les différentes actions dévoilées pour différents projets et ensuite on va identifier les indicateurs afin de trouver les indicateurs de performance pour faire un suivi efficace avec pour objectif décanter certaines situations ».

Durant cet atelier de deux (2) jours, les participants ont promis de mettre à la disposition du CPVS des informations crédibles relatives à la mise en œuvre effective des priorités retenues par le Chef de l’État Félix Tshisekedi, ce à travers son Gouvernement dirigé par Jean-Michel Sama Lukonde.

Lire aussi  RDC : Protais Lumbu Maloba déplore l'indifférence de Tshisekedi vis-à-vis des fondateurs de l'UDPS encore en vie

Pour rappel, le CPVS est un service de la Présidence de la République institué par l ordonnance n°20\013 du 19 mars 2020. Il a pour mission de suivre et d’évaluer la mise en œuvre des engagements du Président de la République repris dans le programme commun du Gouvernement afin de faciliter la prise des décisions stratégiques pour la nation grâce à une analyse des évolutions tendancielles et de leur environnement.

Hervé Landry Ngoyi

 

Lire aussi

Les plus populaires