Le forcing de Kolongele en faveur de son Code du Numérique recalé en commission interministérielle d’harmonisation

 

Les manœuvres de couloir orchestrées par le ministre du Numérique, Eberande Kolongele en faveur de son Code du Numérique ont connu un nouvel obstacle lorsqu’avant le dernier conseil des ministres, la Commission Interministérielle, chargée de l’harmonisation, loin d’être convaincue par « l’initiative conflictuelle » de l’ancien directeur de cabinet du chef de l’Etat a décidé de la recaler.

« Eberande n’a pas d’arguments à mettre sur la place pour justifier la création du Ministère du Numérique que des experts chevronnés en télécommunication qualifient de coquille vide », fait remarquer un a analyste face à « l’obsession du concerné (Eberande, Ndlr) à se faire une place sous le soleil en empiètant sur les prérogatives du Ministère des PTNTIC et en violation de la loi 017/2020 relative aux télécommunications en République démocratique du Congo ».

Triste ! Lorsqu’on sait que « le Code du Numérique est une création assise sur la volonté d’un individu de s’offrir un carré des copains au détriment des millions de congolais ». Les âmes sensibles s’interrogent sur le bien fondé de cette démarche au contour flou. Pour des analystes, l’intérêt de la nation doit primer sur le privé. D’où « cette demande incessante de suppression du Ministère du Numérique compte tenu de son caractère vide et conflictuel ».

Lire aussi  Rejet de la motion de défiance contre Ngobila : ça sent le pot-de-vin!

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires