Lomami : La société civile appelle le nouvel exécutif à « prioriser la construction des infrastructures routières »

Après l’élection du nouveau Gouverneur de Lomami Nathan Ilunga, le cadre de concertation de la société civile de la province appelle le nouvel exécutif à s’attaquer aux priorités de la province.


Dans une interview accordée à ACTU7.CD, le président de cette structure recommande au Gouverneur élu de « prioriser la construction des infrastructures routières et faire de la lutte anti érosive une priorité du début de son mandat ». Il rappelle, à cette occasion, que la route numéro deux est menacée par une tête d’érosion.

« (…) À peine qu’ils seront installés, qu’ils mettent dans leur plan d’action, la lutte anti érosive comme priorité des priorités. La province de Lomami est complètement enclavée depuis l’avènement de la province. Nous demandons à l’actuelle équipe dirigeante de prioriser les infrastructures routières. Les différentes Entités Territoriales Décentralisée sont complètement enclavées. Sur la nationale numéro deux, il y a un ravin qui avait déjà coupé il y a longtemps, la nationale numéro deux. Nous demandons que ceci n’interpelle pas seulement la conscience de nos dirigeants en province, mais celle du Gouvernement central », a dit le président du Cadre de Concertation de la société civile, province de Lomami.


Dieudonné Ngoyi annonce qu’un cahier de charge reprenant les désidératas de la province sera déposé auprès de nouvelles autorités.

Le cadre de concertation de la société civile dit prendre acte de l’élection de Nathan Ilunga au poste de Gouverneur de la province de Lomami. Ce dernier a été élu le vendredi 06 mai dernier.

Christian Ngeleka

Lire aussi

Les plus populaires