Ituri : Sous pression des manifestations populaires, la MONUSCO quitte Mambasa

Après deux (2) jours de manifestationd contre leur présence, les casques bleus malawites de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation du Congo (MONUSCO) viennent de quitter le chef-lieu du territoire de Mambasa, dans la province de l’Ituri.


La nouvelle de ce départ a été communiquée par les responsables des mouvements des jeunes dans les premières heures de la matinée de ce samedi 14 mai 2022. D’après les mêmes sources, les casques bleus ont quitté Mambasa à 4 heures du matin et ont emprunté l’axe Mambasa-Komanda.

L’administrateur policier du territoire de Mambasa, confirme cette nouvelle. Le commissaire supérieur principal, Matadi Muyapandi Jean-Baptiste « réitère son appel au calme » et « rappelle que les troupes de la MONUSCO travaillent en partenariat avec les autorités du pays ».


Dans des manifestations anti-Monusco survenues en début d’après-midi de jeudi 12 mai et qui se sont poursuivies vendredi 13 mai 2022, un manifestant a été blessé par balle. Il est en cours de transfert vers une structure médicale appropriée.

Andy Kambale Matuku, à Mambasa

Lire aussi

Les plus populaires