Assemblée nationale : Invalidée, Mushobekwa accuse « la présidence de la République » d’être derrière

 

Invalidée par l’Assemblée nationale mercredi pour absentéisme aux plénières, la désormais ex députée nationale Marie-Ange Mushobekwa tire à boulets rouges sur la Présidence de la République.


Sur son compte twitter, ce membre du FCC/Opposition accuse expressément la Présidence de la République d’avoir ordonné « son invalidation suite à ses prises de position qui dérangent ».

« Mon invalidation vient de la Présidence de la République. Et mon nom sur la liste des invalidés, a été ajouté pendant la plénière et en manuscrit. Ils me font payer mon soutien à la pétition contre Mboso et le FCC, mes prises de position dérangent », a-t-elle écrit.


Elle affirme par ailleurs qu’elle est régulière aux plénières à l’Assemblée nationale et que toutes ses absences ont été autorisées par le bureau auquel elle a présenté toutes les pièces justificatives à la commission ad hoc.

David Lupemba

 

Lire aussi

Les plus populaires