Exécution projet Tshilejelu : Des congolais scandalisés par « les mensonges du DG de l’OVD »

La stupéfaction a atteint le seuil du tolérable en ce qui concerne le projet Tshilejelu lancé, il y a une année par le président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo.


Ce projet qui met au centre de l’action l’Office de Voirie et Drainage, OVD dans la réhabilitation systématique de 140 kilomètres de route à Kinshasa, Mbuji-Mayi et Kananga, donne l’image de n’avoir jamais commencé. Cette impression générale de la population des provinces concernées « contredit les propos mensongers du DG Ntumba de l’OVD ».

Selon les dires de Victor Ntumba, le projet Tshilejelu est déjà exécuté à 40%. A Kinshasa 17 de 40 km des routes sont déjà réalisés. À Mbuji Mayi 25 km sur 11 artères dont 10 déjà sont prises en charge et à Kananga 35 km sur 17 artères dont 10 sont en cours de réalisation. L’homme rassure que l’OVD est dans le bon selon le temps prévu. Cependant, Victor Ntumba, rejoint l’opinion qui « contredit ses mensonges » lorsqu’il affirme qu’à Kinshasa, le projet « Zéro trou » ne signifie pas que tous les trous vont disparaître à Kinshasa.


Aveu d’échec d’un responsable d’une entreprise publique ayant dans ses charges un domaine aussi vital. Victor Ntumba peut-il en termes du palpable présenter à la population le travail déjà effectué via des médias ? Non répond un habitant de Mbuji Mayi, visiblement déçu des propos à l’emporte pièce du Numéro 1 de l’OVD. La réalité sur le terrain est toute autre. À Kananga, Mbuji Mayi comme à Kinshasa où le travail appelle à plus de sérieux, l’OVD n’a aucun bilan à présenter, une année après le lancement du projet Tshilejelu.

Parler de réalisations à 40%, c’est carrément s’attirer la colère des Kinois soumis injustement au calvaire des routes délabrées, disparition de plusieurs artères, nids de poules, trous formés en flaques d’eau, absence des voies secondaires, bref un drame qui appelle à des solutions adaptées.
Victor Ntumba devrait plutôt tirer les leçons du passé et laisser les résultats parler à sa place « en lieu et place de débiter des mensonges sur la place publique ».

Le projet Tshilejelu est une initiative positive à inscrire dans l’actif du président Tshisekedi, fait noter un analyste loin de faire confiance à l’actuel DG de l’OVD. Sur cette lancée, la population des provinces concernées par ce projet suggére le contrôle du travail déjà réalisé pour prévenir tout échec genre projet 100 jours.

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires