PTNTIC: La RDC apure ses arriérés de contribution de 200 mille USD et rassure la tenue de la 40è session de l’UPAP à Kinshasa

La République Démocratique du Congo (RDC) vient de rassurer la tenue à Kinshasa, sa capitale, de la 40è session ordinaire du Conseil d’administration de l’Union Panafricaine des Postes prévue du 04 au 14 juillet, en réglant ses contributions annuelles et arriérés au Budget de l’UPAP (Union Panafricaine des Postes).


Ceci était l’une des recommandations de ladite organisation pour permettre la tenue de ce forum important pour la RDC et pour « la vision du Président de la République, celle de redorer l’image de la RDC pour que le pays retrouve sa visibilité internationale ».

« Vu la signature du protocole d’accord entre la RDC et l’Union Panafricaine des Postes, pour l’organisation de la 40è session ordinaire du Conseil d’administration de ladite organisation qui se tiendra à Kinshasa aux dates du 04 au 14 juillet 2022, des conditions et préalables ont été posés à la RDC, notamment, le paiement des arriérés des contributions statutaires que notre pays doit à cette institution », avait écrit le Ministre des PTNTIC, Augustin Kibassa Maliba à son collègue des Affaires Étrangères.


Il lui a fait savoir qu’au regard de l’urgence relative aux engagements pris par Kinshasa et des délais impartis, « les dépenses de contributions aux organisations internationales sont centralisées et relèvent de la compétence de votre ministère ».

« J’en appelle vivement à votre intervention auprès de vos services compétents, pour préparer le paiement de cette créance… afin de permettre la tenue dudit forum dans notre pays qui cadre avec la vision de son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’État Félix Tshisekedi… », relève cette correspondance du Ministre Kibassa du 07 juin dernier dont copie pour information à été réservée aux ministres des finances et du Budget.

Cette note a trouvé gain de cause. Des documents signés par le Ministre des finances et parvenus à ACTU7.CD dévoilent le paiement de la totalité de cette créance. Ce qui permet à la RDC de rassurer la tenue de cette session dans son pays.

À Kinshasa, le comité d’organisation de cette activité mis en place par le Patron des PTNTIC (Postes, Télécommunications, Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication), Augustin Kibassa Maliba travaille d’arrache-pied. Des réunions qui se tiennent depuis le début du mois d’avril ont permis à ce comité d’avancer suffisamment.

Plusieurs États membres du Conseil d’Administration (Algérie, Botswana, Burkina Faso…) et des membres de l’UPAP (Afrique du Sud, RCA, Togo…) sont attendus à Kinshasa au mois de juillet. À cette réunion vont se joindre, les membres associés de l’UPAP et des organisations postales sous régionales.

Josué Mfutila

Lire aussi

Les plus populaires