Tshopo : Le Président et le vice-président de l’Assemblée provinciale de nouveau visés par des pétitions

 

Quinze (15) députés provinciaux de l’Assemblée provinciale de Tshopo ont signé des pétitions pour obtenir la déchéance du président et du vice-président pour incompétence. Un communiqué officiel de cet organe délibérant dont une copie est parvenue à ACTU7.CD précise que ces pétitions seront examinées lors de la séance plénière prévue ce samedi 25 juin 2022 après l’installation du bureau d’âge.

« Suite aux retraits de confiance signés en date du 20 juin 2022 par 15 députés provinciaux de la Tshopo contre le président et le vice-président de l’Assemblée provinciale de la Tshopo, le Directeur administratif invite tous les Honorables députés provinciaux, le personnel de l’Assemblée provinciale ainsi que le Public à prendre part à une séance plénière prévue ce samedi 25 juin 2022 à 10 heures, consacrée à l’installation du bureau d’âge de l’Assemblée Provinciale de la Tshopo », dit le Directeur administratif, Kombozi Boho Joseph dans sa note.

Lire aussi  Jean-Paul Beleshayi nommé 2e vice-président a.i de l'UDPS fédération des USA

De leur côté, les députés provinciaux pétitionnaires appellent leurs collègues à « voter massivement pour le retrait de confiance afin d’obtenir le départ de Gilbert Bokungu Isongibi et Bernardin Mbilingo Angula de leurs fonctions de président et vice-président de l’Assemblée provinciale de la Tshopo ».


La province de la Tshopo, issue du démembrement de l’ex-province orientale traverse une situation de crise similaire à celle de la province de la Mongala où le bureau de l’Assemblée provinciale a été déchu après l’examen des pétitions initiées contre les membres du bureau de l’organe délibérant.

Comme dans la province de la Mongala, le Conseil d’État avait tranché en faveur d’un candidat gouverneur qui n’avait pas reçu la majorité de suffrages à l’élection des gouverneurs de province mais proclamé vainqueur sur base de critère d’âge.

Au mois de mai dernier, une série de pétitions sans succès avait été initiée contre le même bureau par 8 députés provinciaux.

Lire aussi  RDC : Le RDT rejette la désignation de Malonda et affirme qu'il ne garantit pas "la neutralité et l'impartialité" de la CENI

Josué Mfutila

 

Lire aussi

Les plus populaires