RDC : « Une dépendance économique prolongée nous mènera à l’érosion de notre indépendance politique » (Félix Tshisekedi)

La République Démocratique du Congo (RDC) a célébré ce jeudi 30 juin 2022, le 62e anniversaire de son indépendance. À cette occasion, le Président Félix Tshisekedi a rappelé que son pays est engagé dans une autre lutte pour retrouver son indépendance économique.

Au cours de son adresse à la population congolaise, Félix Tshisekedi a reconnu que « le combat pour la libération n’est pas fini. Il se pose aujourd’hui en termes économiques et se gagnera sur le front du développement ». Pour le Président congolais, l’indépendance politique n’aura atteint son objectif si le pays ne parvient pas à franchir la porte de la dépendance économique.

« (…) Soixante-deux ans après la proclamation solennelle de notre indépendance, nous avons franchi une étape symbolique de l’histoire de notre pays pour engager un nouveau combat, celui de promouvoir une croissance inclusive pour lutter contre la pauvreté et les inégalités sociales. Tous, ensemble, nous devons être conscients qu’une dépendance économique prolongée nous mènera, à terme, à l’érosion de notre indépendance politique », a-t-il clarifié.

Lire aussi  Nord-Kivu : Les travaux du déploiement de 640 Km de la fibre optique lancés à Sake dans le territoire de Masisi

Pour engager son pays sur cette voie, Félix Tshisekedi assure que « le Gouvernement (…) a fourni des efforts qui ont permis l’amélioration des fondamentaux macroéconomiques ». Ces efforts ont abouti notamment à « l’augmentation significative des réserves de change, l’appui à la gratuité de l’enseignement primaire, l’amélioration des salaires de base de l’ordre de 30% en moyenne pour les fonctionnaires, les militaires et policiers ; l’amélioration du système de retraite des agents publics de l’État ainsi que le financement du processus électoral ».

Parlant de la mise en oeuvre du projet de couverture de santé universelle, le Président de la République révèle que quelques étapes concrètes et essentielles ont été franchies. C’est notamment l’instruction faite aux ministres concernés « d’entreprendre sans délai la migration du système actuel octroyé de prise en charge médicale des fonctionnaires de carrière ainsi que des hauts fonctionnaires et assimilés, vers le système contributif prévu par la Couverture Santé Universelle. »

Dans ce même chapitre, Félix Tshisekedi a annoncé que dans les semaines qui viennent, le programme d’accès gratuit aux soins de santé pour la femme enceinte, les accouchements, et les soins au nouveau-né sera effectif dans l’ensemble des zones de santé de Kinshasa. Le programme pourra être étendu à l’ensemble du pays d’ici là.

Lire aussi  L’ACAJ demande à Augustin Kibassa "de sanctionner les entreprises de télécommunications qui offrent une connexion internet de mauvaise qualité"

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires