Rutshuru : Près de 30 miliciens pro Kagame déguisés en M23 neutralisés par l’armée dans les profondeurs de Ntamugenga

Les terroristes déguisés en M23 soutenus par l’armée rwandaise ne tiennent désormais que sur un fil dans le territoire de Rutshuru. De lourdes pertes humaines et matérielles ont été infligées à ces assaillants ce vendredi 1er juillet 2022 par les forces armées de la République Démocratique du Congo dans des opérations des grandes envergures dans le groupement de Bweza, en profondeur de Ntamugenga.

Selon un premier bilan avancé par le porte-parole du secteur opérationnel Nord-Kivu 2, le Colone Guillaume Njike Kaiko, 27 miliciens du M23 ont été neutralisés, 5 armes de type AK47 et des produits pharmaceutiques, une radio Motorola et plusieurs autres effets militaires ont été récupérés par l’armée loyaliste.


Après ces violents affrontements, le porte-parole des FARDC indique aussi que 2 militaires congolais ont été blessés et pris en charge par le service médical.

« l’objectif pour les forces armées de la République Démocratique du Congo était de sécuriser la cité de Ntamugenga », a affirmé le lieutenant Colonel Njike Kaiko.


Plusieurs exactions sont commises par les terroristes du M23 dans leur retranchement suite à la pression de feu de l’armée loyaliste. C’est notamment à Kabindi où ils ont blessé au moins 3 personnes « qui ont refusé de leur servir d’éclaireurs ».

David Lupemba

 

Lire aussi

Les plus populaires