RDC-Appels d’offres des blocs pétroliers et gaziers : Bazaiba et Budimbu pour le respect des normes environnementales

En prélude du lancement des appels d’offres des blocs pétroliers et gaziers prévus le 28 juillet 2022, la Vice-première ministre en charge de l’Environnement, Eve Bazaiba, et le ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu, ont eu une séance de travail le jeudi 14 juillet, pour rassurer le gouvernement quant au respect scrupuleux des normes internationaux en matière environnementale.


Accompagné des experts de son ministère et de quelques membres de son cabinet, Didier Budimbu a présenté à Eve Bazaiba assistée des experts de l’environnement » les différents blocs pétroliers » prévus pour la première phase. Lesquels n’impactent nullement les aires protégées.

Insistant au passage sur le mécanisme qui sera mis en place par les entreprises adjudicataires pour exploiter dans les règles ces blocs pétroliers et gaziers, la Vice-première ministre de l’environnement s’est montrée satisfaite de la démarche entreprise par le ministre des Hydrocarbures et a promis d’accompagner ces appels d’offres pour une exécution sans bavures.



Par ailleurs, Ève Bazaiba a encouragé son collègue du gouvernement à poursuivre cette démarche qui « vise à participer à la croissance économique du pays afin d’assurer le développement ».

En effet, les entreprises adjudicataires devront impérativement faire usage, tel que recommandé, de nouvelles technologies qui tiennent compte bien évidemment de l’environnement qu’il ne faut pas dégrader.

En ce qui concerne les tourbières, le membre du gouvernement en charge de l’environnement a estimé que « la RDC ne doit pas seulement contempler les tourbières et son pétrole. Il convient, dans ce cadre, de travailler pour l’épanouissement de la population tenant compte des principes pour la conservation de la nature qui favorise le développement durable à l’instar des Occidentaux ».

Satisfait de l’accompagnement qui lui est assuré, Didier Budimbu a promis « d’être regardant dans l’exploitation de ce marché par les entreprises qui obtiendront la licence d’exploitation ».

Les deux autorités se sont convenues de travailler de concert en mettant sur pied une équipe conjointe qui sera sur le terrain pour des études très approfondies, pour s’assurer de l’exploitation respectueuse des blocs pétroliers et gaziers.

José Muyaya

Lire aussi

Les plus populaires