Appels d’offres de 16 blocs pétroliers : Didier Budimbu visé par une question écrite à l’assemblée nationale

 

Le Député national Célestin Engelemba, élu de la circonscription électorale de la Tshapa vient d’adresser une question écrite au Ministre des Hydrocarbures Didier Budimbu au sujet des appels d’offres pour 16 sur les 32 blocs pétroliers et gaziers que le Gouvernement congolais prévoit de lancer fin juillet.


Cet élu du peuple qui soulève dans sa démarche des questions liées à l’attribution de ce marché des hydrocarbures congolaises s’appuie sur les dispositions des articles 168, 179 et 180 du règlement intérieur de la chambre basse du Parlement.

Célestin Engelemba veut obtenir des explications claires du Ministre Budimbu dans l’attribution de ce marché.


« Selon la vision du Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi, les projets gagnant-gagnant sont privilégiés et donnent les avantages multiples, Car la gestion serait commune, les deux partenaires se contrôlent, en plus on peut créer plusieurs emplois pour les nationaux. Alors pourquoi voulez-vous laisser à la mercie des autres nos carrés pétroliers et quels sont le mécanisme de contrôle de l’exploitation durable aux gens que vous n’allez pas contrôler ? », se demande ce parlementaire.

Il se questionne si, le ministre de tutelle qui dans sa démarche « a tous les éléments d’expertises sur le sous-sol de ces carrés, peut démontrer clairement « qu’on ne trouve pas d’autres ressources tels que les produits miniers qu’on peut exploiter sans en informer le gouvernement congolais ».

« En vendant ces carrés pétroliers en blocs, ça ne serait pas une façon d’hypothéquer notre avenir ou tout va appartenir aux étrangers ? Sans être contre l’exploitation du pétrole, car ça nous donnera des moyens pour faire face au développement du pays, mais pourquoi ne pas chercher des pays où entreprises qu’on peut travailler en partenariat gagnant-gagnant ? », s’interroge l’élu de la Tshapa qui tient à avoir les éclaircissements de Didier Budimbu.

Pour lui, « pourquoi ne pas prendre 2 à 5 carrés pétroliers pilotes où la partie congolaise travaille avec des experts étrangers à la matière et qu’après quelques années de collaboration technique, la RDC va assumer sa production à l’interne ? Quelle est la stratégie technique mise sur pied par le gouvernement congolais afin d’éviter une exploitation irrationnelle dans ces carrés pétroliers ? ».

Ces appels d’offres seront lancés le 28 et 29 juillet par le Gouvernement de la RDC.

Josué Mfutila

 

Lire aussi

Les plus populaires