RDC – Pénurie de la farine de maïs : Patrick Muyaya révèle l’existence d’une « main noire »

La République Démocratique du Congo (RDC) a frôlé à une grogne sociale, et particulièrement dans l’espace Grand Katanga, dans le sud est du pays. Après la mission d’une délégation du Gouvernement central en Afrique Australe afin de s’enquérir de la situation auprès des fournisseurs, le porte-parole du Gouvernement Patrick Muyaya révèle qu’il y aurait « une main noire » derrière cette crise.

Patrick Muyaya fait cette révélation lors d’un briefing de presse tenu lundi 08 mai où il qualifie « de politicienne et diabolique » cette démarche.

En Zambie, a-t-il fait savoir,
la délégation gouvernementale partie en mission s’est rendue compte que le mot d’ordre avait été donné afin de ne plus vendre cette denrée alimentaire au Congo.


Il a, par ailleurs, rassuré que le Gouvernement a pris toutes les dispositions nécessaires pour résoudre cette situation à long terme.

Il convient de souligner que le Vice-premier Ministre, Ministre de l’Économie nationale Vital Kamerhe, qui a conduit cette délégation partie en mission en Afrique Australe, ne cesse de multiplier de contacts afin d’assurer l’autosuffisance alimentaire en RDC.

Lire aussi  Haut-Katanga : Les sociétés pétrolières décident de sécher le travail dès ce lundi suite à la non publication de la nouvelle structure des prix par le gouvernement

Cink Inkonge

Lire aussi

Les plus populaires