Des morts dans des Manifestations anti-MONUSCO : Mukwege hypocrite !

C’est avec désolation que des esprits avertis ont suivi la déclaration du médecin prix Nobel de la paix, Dr Mukwege après les tueries des manifestants anti-Monusco à Goma et Butembo.


Mukwege dit compatir à l’infortune de la MONUSCO et au traumatisme de son personnel dont les casques bleus qui ont tiré sur des civils congolais. Aucun message de compassion à l’égard des familles qui ont perdu leurs êtres chers du fait de la boulimie d’une mission Onusienne, 23 ans déjà sans bilan.

Ce médecin dont le caractère humaniste est à dater de ce jour mis en cause, a choisi son Camp. Celui des bourreaux de ses frères congolais. Triste réalité ! Pour certaines sources, le réparateur des femmes » comme il aime être appelé par goût d’éloges, devrait se souvenir de ces femmes tuées pour avoir manifesté contre une MONUSCO sans lendemain meilleur dans le sens de l’accompagnement de la mission qui est la sienne.


Mukwege a fait une sortie médiatique ratée. Laquelle a contribué à le déposséder de peu de crédit qui lui restait encore dans le chef de la population. On peut vite comprendre que la MONUSCO et les propos du médecin aussi constituent une manière de rendre l’ascenseur à la MONUSCO qui assure sa sécurité à Panzi en lieu et place de celle des congolais de l’Est du pays.

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires