Russie vs Ukraine, Rwanda vs RDC : Deux poids, deux mesures !

 

La communauté internationale, principale accusée dans les troubles contre la paix dans le monde continue à porter son étoffe de partialité dans le traitement des plusieurs dossiers en dépit des appels à la révision de la position.

Se servant de l’ONU, cette communauté internationale réunissant, les pays occidentaux ou des vieilles démocraties, les États Unis tête de peloton, s’affiche davantage en défaveur de nécessiteux selon qu’il s’agit de tel ou tel autre coin de la planète.

Le cas le plus éloquent est celui des dossiers Russie – Ukraine et RDC- Rwanda. Pour le premier dossier, la faveur accordée au traitement de l’affaire par les occidentaux maîtres de l’ONU, étonne plus d’un. L’organisation mondiale a levé le ton en condamnant la Russie traitée d’agresseur de l’Ukraine. Le monde dans son assemble est mobilisé grâce aux occidentaux derrière l’Ukraine. Les grandes puissances ont poussé loin le niveau d’admiration de Kiev acceptant de subir les affres de la crise énergétique. Et les pays pauvres dépendant des occidentaux vivent le pire. L’aide militaire comme humanitaire atterrit en Ukraine à souhait. L’ONU n’a pas besoins d’envoyer ses casques bleus étant donné que tout est réglé à l’avance.


Contrairement à ce qui se passe dans le dossier Rwanda- République Démocratique du Congo. Le silence de la communauté internationale dénote d’une certaine complicité. Le désintéressement est total alors que le Congo compte chaque jour qui passe ses morts. Le Rwanda via le M-23 occupe une partie du territoire congolais, une agression jamais condamnée. Les personnalités occidentales qui ont défilé à l’Est de la RDC ont fini par dévoiler leurs identités. Les congolais abandonnés à leur propre triste sort. On se moque éperdument d’eux pour les appels lancés en direction des puissants de la planète.

Les propos d’Antonio Guterres sur l’imcapacité de la MONUSCO à face face au M-23, ont créé l’émoi suscitant un sentiment de trahison.
D’où la question de savoir, pourquoi deux poids deux mesures alors que les deux causes sont identiques ? Le Congo est envahi par le Rwanda caressé dans le sens de poils par cette même communauté internationale qui tire les ficelles du conflit pour bien piller les richesses du pays avec comme visées sa balkanisation. Le jeu est connu de tous. Seulement, le morceau lui, n’est pas facile à avaler. Qu’on se le dise.

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires