Corneille Nangaa, nouvelle antenne-relais de Kigali ?

 

Décidément, la RDC offre l’image de cette terre où l’extase commande impunément, les faits et gestes de plusieurs personnes en quête de santé politique.

Corneille Nangaa Yebeluo, ancien président de la centrale électorale congolaise, converti en politique, s’illustre depuis peu dans des déclarations compromettantes. La dernière en date est celle d’il y a 48 heures qui lui colle l’image de porte-parole du M-23/RDF, ou d’antenne-relais de Kigali. Aucun congolais ne saurait comprendre que ceux qui sont servis par la République au détriment du plus grand nombre se retournent contre elle.

Le nouvel employé du Mouvement terroriste appuyé par le Rwanda contre le Congo, fait son analyse de la situation dans l’Est en se servant du conditionnel. À malin, malin et demi, dit un adage célèbre. Au moment où la nation toute entière souhaite entendre de la bouche de chaque congolais, l’opprobre contre ces tueurs à gages (M23, Ndlr), certains de ses fils optent pour un rythme biaisé. Triste réalité. Que reproche-t-on à ce pays?


La santé politique ne s’offre pas dans la conspiration contre son pays. Les seigneurs de guerre de l’Est connus sous diverses appellations et leurs nouveaux employés, répondront tôt ou tard. Le sang innocent crie vengeance.

Lire aussi  Remaniement : Minaku, Mwilanya, Mova, Tshibala... sur la short list des candidats Premiers ministres de Kabila

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires