RDC : l’ARPTC cède sa place à l’ARPTIC

 

Après des années d’existence, l’Autorité de Régulation des Postes, Télécommunications du Congo, ARPTC, cède sa place suivant le décret Nº 23/12 du 03 mars 2023 publié dans le journal officiel, à l’établissement public appelé Autorité de Régulation des Postes, des Télécommunications et des Technologies de l’information et de la Communication du Congo, ARPTIC.

C’est un coup des géants signé Kibassa Maliba, Ministre des PT-NTIC comme l’indique le décret du premier ministre évoqué. Plusieurs innovations sont contenues dans ce document à la Une dans le secteur des Télécommunications Congolaises. Avec les changements apportés, l’ARPTC autre fois rattachée à la présidence est désormais sous la direction du ministre des PT-NTIC dans une autre peau celle de l’ARPTIC. ( Autorité de Régulation des Postes, des Télécommunications et des Technologies de l’information et de la Communication).

Cet établissement public a entre autres comme mission de veiller aux lois, règlements et conventions en matière des Postes, Télécommunications, Technologies de l’information et de la Communication, promouvoir la concurrence et la participation du secteur privé dans les Postes, Télécommunications et Technologies de l’information et de la Communication ou veiller sur la qualité des services rendus dans le secteur des Postes, Télécommunications et Technologies de l’information et de la Communication.


Il faut souligner que, le ministre Augustin Kibassa Maliba est côté parmi « les Wrriors » qui bougent sans tambour ni trompette, leurs secteurs respectifs. La transformation de l’ARPTC en ARPTIC, est saluée par l’ensemble du personnel du secteur qui louent sans cesse l’initiative. L’ARPTIC pourra ainsi veiller à la vérité des prix tels que fixés par les opérateurs des Télécoms.

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires