Tshisekedi instruit le gouvernement pour relancer le projet de construction des passerelles sur le boulevard Lumumba

 

Sécuriser la traversée piétonne du boulevard Lumumba élargie, tel est l’objectif poursuivi par le Chef de l’État Félix Tshisekedi qui a instruit le ministre des Infrastructures, Travaux Publics et Reconstruction (ITPR), ce vendredi lors de la 71 ème réunion du conseil des ministres, pour la concrétisation du projet de construction des passerelles sur cette voie rapide qui favorise la fluidité de trafic entre le centre ville et l’aéroport international de N’djili.

D’après le compte rendu de cette réunion tenue en visioconférence, Félix Tshisekedi veut réduire sensiblement le taux d’accident sur le boulevard Lumumba et répondre aux exigences de développement durable en prenant compte la traversée des personnes à mobilité réduite.

« (…) Le fait de voir des adultes et enfants enjamber les séparateurs est avilissant, dégradant et dangereux », a déploré Félix Tshisekedi cité par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya.


Et d’ajouter :

« Il est urgent de relancer le projet de construction des passerelles tout au long de cet axe routier le boulevard Lumumba afin d’avoir des voies de passage sécurisées d’une rive à une autre ».

Lire aussi  Crise RDC-Zambie : Tshisekedi échange avec un émissaire de Sassou

Pour ce faire, rapporte cette même source, le Chef de l’État a instruit le ministre d’État, ministre des ITP qui détient la tutelle technique de l’Agence Congolaise des Grands Travaux (ACGT) de commander un état des lieux pour la réalisation du projet initial de construction de dix passerelles, mais aussi tenant compte de l’expertise de cet établissement public de mener des études de faisabilité pour la construction de nouvelles passerelles tout au long de cet axe afin d’avoir les espaces sécurisés en nombre suffisant pour les traversées piétonnes quotidiennes.

Il sied de noter que le projet initial indiquait la construction de sept (7) passerelles alors que cinq (5) seulement ont été érigées. Et les travaux se sont arrêtés jusqu’à ce jour.

Cink Inkonge

 

Lire aussi

Les plus populaires