Union Sacrée : Ce jeu horrible de Moïse Katumbi…

Président du parti politique, Ensemble pour la République, Moïse Katumbi n’est plus en odeur de sainteté avec l’Union sacrée de la Nation, plateforme politique née du divorce entre le FCC (front commun pour le Congo de Joseph Kabila) et CACH ( cap pour le changement de Félix Tshisekedi) en soutien aux actions du président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Pour ceux qui sont au parfum de l’actualité, Katumbi n’a plus le coeur à l’ouvrage, il a choisi comme arme contre l’USN et son chef, les critiques malvenues contre le régime au sujet de la gestion du pays. Le vocable le plus employé est le bilan de cinq premières années de Félix Tshisekedi.

Pour Katumbi, c’est le fiasco, et cet échec c’est à Tshekekedi seul la responsabilité alors que ce dernier co-gère avec Ensemble de Moïse Katumbi, l’UNC de Vital Kamerhe et le MLC de Bemba Jean Pierre ainsi que des personnalités de la société civile. Par simple déduction on comprend dans un sens comme dans un autre que tous portent le manteau de la réussite autant que de la débâcle comme l’a si bien dit Augustin Kabuya de l’UDPS.

Lire aussi  RDC : Félix Tshisekedi administre une leçon d'amour au FCC et à LAMUKA

Aussi, pour certains analystes, on peut toujours se rattraper si échec, il y a. La posture adoptée par Katumbi n’est pas du tout catholique dès lors qu’il participe à la prétendue gestion redoutée du pays.

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires