Mutualisation des Forces FARDC-UPDF : Une dizaine des combattants ADF neutralisés et des bastions conquis dans l’Ituri et le Nord-Kivu

 

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et l’armée ougandaise (UPDF) continuent à accentuer la pression sur les rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF) dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu.

Faisant le bilan à mi-parcours de la 4e phase de ces opérations militaires conjointes, le colonel Mack Hazukay indique que ces opérations se poursuivent normalement dans toute leur zone d’action.

Dans la province de l’Ituri, les deux (2) armées en opération dans le sud du territoire d’Irumu, ont neutralisé neuf (9) combattants ADF parmi lesquels une femme. Quatre (4) armes de type AK-47 ont été récupérées de mains des ennemis. Deux (2) localités sont passées sous le contrôle des forces coalisées qui ont également découvert un « vaste champ exploité par l’ennemi », détaille le communiqué du porte-parole des opérations conjointes côté congolais.


Dans le secteur de Rwenzori, au Nord-Kivu, six (6) combattants ennemis ont été mis hors d’état de nuire. Quatre (4) rebelles ont été capturés lesquels une femme et deux (2) enfants, précise la même source.

Lire aussi  Goma : Six auteurs présumés du meurtre de l'ambassadeur italien Luca Attanasio présentés au Gouverneur militaire

Toujours dans la même zone, plusieurs matériels ont été récupérés par l’armée congolaise et son alliée. Il s’agit notamment de corans, des armes (roquettes, AK-47), des panneaux solaires, des matériels de communication et une quantité importante de munitions de guerre.

« (…) La coordination [des opérations conjointes] demande à la population d’être vigilante et de dénoncer tout mouvement suspect, car l’ennemi traqué en profondeur est en errance et s’attaque très souvent aux agglomérations », écrit le colonel Mack Hazukay dans un communiqué de presse transmis à ACTU7.CD.

C’est depuis fin novembre 2021 que les FARDC et l’UPDF sont en opérations militaires contre les rebelles ougandais des ADF dans les territoires de Beni (Nord-Kivu) et Irumu (Ituri). Planifiées au départ sur une période de six (6) mois, ces opérations militaires ont été récemment prolongées de deux (2) mois.

Andy Kambale Matuku

 

Lire aussi

Les plus populaires