RDC : La société MMG Kinsevere produit au total 80.000 tonnes de cuivres par an, et continue à payer 30 USD la tonne au lieu de 165 USD (Tribune)

La RDC en ce temps ci subit une situation économique assez difficile avec la hausse de dollar américain qui se change aujourd’hui jusqu’a 2200 francs congolais 1 dollar américain. Une situation qui bouge totalement le panier de la ménagère congolais, difficile de nouer les deux bouts du mois.

Au sommet de l’Etat, le président de la République fournit tant d’efforts pour remédier à cette situation cela par la création et l’appui aux structures d’encadrement de recettes telle que l’inspection générale des finances et récemment l’agence de pilotage de coordination et suivi des conventions de collaboration signées entre la RDC et les partenaires privés, APCS, en sigle. Ue agence qui a pour rôle entre autres d’interface entre les différentes parties et entités intéressées par les projets issus des accords de collaboration ou coopération en matière d’infrastructures de base et des ressources naturelles, notamment le gouvernement de la RDC, les entreprises et/ou les groupements d’entreprises privées ainsi que toute joint-venture créées aux fins d’exploration, d’exploitation ou de commercialisation des ressources naturelles et/ou d’exécution des travaux d’infrastructures. Le tout dans le soucis de satisfaire sa population.

Une lutte censée être accompagnée par tous et dans tous les domaines y compris dans le secteur minier. C’est dans cette optique que le chef de l’éEtat Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi a via l’APCS, demandé de revoir le paiement de la taxe de pas de porte pour toutes les entreprises minières exploitant les minerais sur toute l’étendue de la RDC. Chose faite pour certaines entreprises qui paient aujourd’hui 165 dollars la tonne du cuivre, alors qu’il ya 13 ans les entreprises payaient 30 dollars.


Dans le Haut-Katanga, plusieurs entreprises minière refuseraient de payer cette taxe voulue par le chef de l’Etat, et continuent de payer les 30 dollars à la Gécamines en lieu et place de 165 USD. Ce qui constitue un manque à gagner pour l’Etat congolais.

Parmi les entreprises qui refuseraient de payer la taxe de pas de porte, figurent l’entreprise métal minéral group MMG Kinsevere.

Pourtant à l’heure actuelle, l’entreprise MMG Kinsevere produit au total 80.000 tonnes de cuivres par an, et continuerait à payer 30 dollars la tonne au lieu de 165 dollars américains. C’est qui stipule que MMG ne respecte en rien le contrat signé entre les deux parties, c’est-a-dire la RDC et l’entreprise MMG.

Jusqu’a ce jour, MMG fonctionnerait avec son contrat signé il y’a 13 ans avec le gouvernement congolais alors qu’il a déjà expiré il y’a bien longtemps. L’inspection générale des finances et l’agence de pilotage de coordination et suivi des conventions de collaboration signées entre la RDC et les partenaires privés, APCS en sigle doivent tourner leur regard vers cette entreprise minière MMG Kinsevere, située dans la province du Haut-Katanga afin de limiter les dégâts et stopper cette évasion fiscale qui serait causée par métal minéral group MMG Kinsevere.

Lire aussi

Les plus populaires