Kasaï : Des présumés bandits armés dont 3 militaires arrêtés à Tshikapa, transférés à Kinshasa

Le gouvernement provincial du Kasaï a annoncé ce lundi 24 octobre 2022, avoir transféré à Kinshasa, six présumés bandits arrêtés à Tshikapa le dimanche 23 octobre 2022.

Ces personnes (dont 3 éléments FARDC) nommées Mutshiawudi Kabasele, Bater Pasi Junior, Tshibuabua Muamba Lipasa, Ndombe Théo, Kabengele Mukala KBG, Kalala Mulubuila Ben, Dibondo Lusamba Eddy, ont été accueillies dans la soirée, à l’aéroport international de Ndjili par le Ministre provincial de l’Intérieur Alain Tshisungu, avant d’être conduits à l’Agence Nationale des Renseignements.

Pour une frange de la population, ces personnes devraient être jugées à Tshikapa, lieu de leur crime pour servir de leçon à plusieurs. Leur crainte est qu’elles soient libérées quelques jours, après leur détention à Kinshasa.


Le ministre provincial de l’Intérieur Alain Tshisungu, justifie ce transfert par la poursuite des enquêtes pour démanteler le réseau.

« Le Gouvernement provincial et le Conseil provincial de sécurité ont préféré les isoler de tout contact du lieu de crime pour ne pas flouer la piste au cas où il y aurait des complicités internes. Étant donné que ces gens présentent un danger pour la société, la prison de Tshikapa n’offre pas de garantie de sécurité. Après la fin des enquêtes, ils finiront par être jugés au Kasaï. Leur fuite n’est pas à craindre », rassure le ministre Alain Tshisungu.

Lire aussi  Beni : Une femme tuée par des ADF à Mayimoya lors d'une nouvelle incursion

Diaris Kindalo à Tshikapa

Lire aussi

Les plus populaires