Inondations à Kinshasa : Le ministère des ITP va intensifier les travaux de curage des rivières

 

L’opération de curage des rivières débutée il y a quelques jours à Kinshasa va devoir s’intensifier dans les prochaines heures pour faire face aux inondations pendant cette saison des pluies. C’est ce qu’a décidé le Ministre d’État, Ministre des Infrastructures et Travaux publics (ITP), Alexis Gisaro, à la suite de fortes pluies diluviennes qui se sont abattues lundi dernier dans la capitale.

Le Ministre d’État Alexis Gisaro a réuni en urgence mardi 25 octobre, l’ensemble des directeurs généraux des services techniques sous sa tutelle en vue de trouver des solutions à court et à long terme contre les inondations à Kinshasa.

D’après le directeur provincial des l’Office des Voiries et Drainage (OVD), Alain Tshimbalanga, le numéro 1 des ITP les a convié à réfléchir à trois (3) niveaux.


« Il nous a demandé de réfléchir premièrement à long terme, c’est-à-dire chercher à avoir un plan directeur d’assainissement de la ville, je crois que c’est une mission qui est dévolue à l’ACGT ; à court terme, il nous a demandé d’étudier comment libérer le drap qui longe les différents bassins versants et voir comment on peut régulièrement faire le travail avec le concours du FONER ; et lui-même le Ministre d’État a dû lancer il y a une semaine le programme de curage qui va s’intensifier d’ici quarante-huit heures (48h) sur la ville de Kinshasa », a-t-il fait savoir.

Lire aussi  Nord-Kivu : plusieurs agglomérations jadis occupées par les rebelles à Masisi passent sous contrôle des FARDC

Et de poursuivre : « Le FONER nous a donné les moyens pour faire cela, nous n’allons pas travailler seuls. Nous allons travailler avec des PME qui sont déjà connues ».

Il a, par ailleurs, indiqué que beaucoup de choses entre en ligne de compte, avec comme base avoir un plan local d’urbanisation. Cependant, souligne-t-il, les constructions à Kinshasa ne tiennent compte de rien, d’où il faudra l’implication de tout le monde, notamment l’urbanisme, la ville et d’autres ministères.

Des pluies diluviennes qui se sont abattues dans la capitale Kinshasa ont provoqué des inondations suivies d’importants dégâts matériels dûs notamment aux constructions anarchiques dans la mégapole.

Cink Inkonge

 

Lire aussi

Les plus populaires