Securité : La société Civile force vive de la RDC alerte sur la présence des militaires Rwandais à Kabare

Dans un bulletin d’information publié le 28 octobre dernier, la société civile force vive de la République Démocratique du Congo section Nord-Kivu, signale la présence dans l’Est de la RDC des militaires Rwandais dans la localité de Kabare.

A en croire cette structure de la société Civile « le mouvement suspect des militaires de RDF/M23 est signalé à Kabare, zone où deux hélicoptèrs de l’armée Congolaise avait été abattus par l’ennemie ».

Par ailleurs, la société civile note un autre mouvement suspect des M23 soutenus par le Rwanda du côté de la troisième piste de Njerima située non loin de la grande base militaire de l’armée Rwandaise, à Kinigi à la préfecture de Rutshuru.


Cette société civile s’inquiète de cette position de l’armée Rwandaise car estime-t-elle « vise à couper la route nationale n°2 dans le Mwaro à la limite entre le territoire de Rutshuru et Nyirangongo ».

Lire aussi  RDC - Agression rwandaise : Pour Christophe Lutundula, la RDC « refuse de négocier » avec les rebelles du M-23/RDF

Par la même occasion, la société civile force vive appelle les FARDC, les services de sécurité ainsi que les autorités administratives à prendre les mesures qui s’imposent pour étouffer ces mouvements visant à porter atteinte à la sécurité nationale et internationale.

Il est important de rappeller que le 27 octobre dernier dans les même périphéries, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo s’étaient opposées à la force négative dans un combat qui a occasionné plusieurs déplacés du côté congolais.

Célestin Zeula, stagiaire IFASIC

Lire aussi

Les plus populaires