Écoles désactivées, écoles sans arrêtés, paie des enseignants… : Tony Mwaba auditionné par la commission droits de l’homme de l’Ass. Nat.

 

Les députés nationaux membres de la commission Droits de l’Homme ont auditionné, jeudi 10 novembre 2022 au Palais du peuple, le ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), Tony Mwaba. C’était au sujet de la question des écoles désactivées, des écoles fonctionnant sans arrêtés, de la paie des enseignants par les institutions bancaires, de la paie des Nouvelles unités, et autres.

Devant la presse, le professeur Tony Mwaba Kazadi qui a salué cet exercice de redevabilité est revenu sur l’essentiel des travaux qu’il a eus avec ces élus nationaux.

« Dans le cadre du contrôle parlementaire, j’ai été effectivement appelé ici pour répondre aux préoccupations des honorables députés, venant de la base qui touchaient à la désactivation des écoles, la paie régulière des enseignants et des écoles, la paie de Nouvelles Unités, la mécanisation. Bref, on a passé en revue tous les problèmes qui minent notre sous-secteur de l’EPST », a confié le ministre de l’EPST à l’issue de cette séance.

Lire aussi  Kinshasa : Les enseignants des écoles désactivées exigent leur réactivation et le paiement de 3 mois des arriérés de salaire

Tony Mwaba a profité de cette occasion pour « montrer à la commission droits de l’homme de l’Assemblée Nationale, tous les efforts qui ont été déjà fournis dans ce sous-secteur, en partant de l’état des lieux dressé à l’arrivée, tout ce qui reste à faire et les moyens que cela nécessite, en termes de ressources ».

Tony Mwaba a sollicité des moyens suffisants pour permettre à l’EPST de régler de grands problèmes qui se posent dans le sous-secteur. Il a aussi sollicité l’appui de l’autorité budgétaire, à travers la commission Droits de l’Homme, dans les démarches visant l’activation des ressources innovantes identifiées dans le décret du Premier Ministre, de manière à permettre au système éducatif congolais, au-delà du budget, d’accéder, à d’autres ressources innovantes ; « lesquelles viennent en appui pour éviter tous les déboires que l’on connaît actuellement ».

Les députés membres de cette commission ont promis leur appui afin que ces ressources soient activées et que tous les verrous soient levés et même que la caisse de retraite des enseignants soit activée.

Lire aussi  Maï-Ndombe/Exetat : 16.132 candidats finalistes prennent part aux épreuves hors session

Josué Mfutila

 

Lire aussi

Les plus populaires