Détournement de 300 millions USD au Lualaba : Fifi Masuka prise la main dans le sac?

L’affaire fait tabac, la vérité a éclaté au grand jour. Il a fallu remonter certaines pistes pour parvenir à découvrir le coin de pan caché au sujet de détournement de 300 millions USD dans la province du Lualaba depuis 2021.

À encore certaines sources dignes de foi, des innocents ont même payé cash car accusés faussement d’avoir emporté le pactole de 14 millions USD.
Rien de tel, renseigne -t- on. La haute autorité provinciale serait trempée jusqu’au coup dans ce dossier où les enquêteurs de l’GIF ont été tournés en boutiques. La gouverneure de province aurait trompé selon notre source, les enquêteurs en faisant arrêter trois innocents qu’elle a accusés de détournement de 14 millions USD alors qu’en réalité ce sont 300 millions USD qui ont disparu.

En véritable actrice de cette série à l’italienne, Fifi Masuka aurait bénéficié de la bénédiction du procureur général, barbe mouillée. Éternelle gouverneure intérimaire de la riche province du Lualaba, Fifi Masuka n’aurait pas les mains propres dans cette affaire qui ne fait que rebondir et pour laquelle l’IGF (Inspection Générale des Finances) doit refaire le chemin pour y traquer les detourneurs de deniers publics sans foi ni scrupule.


L’on se rappellera que pour une affaire similaire, le gouverneur titulaire de la même province Richard Muyej a été livré entre les mains de la justice par l’assemblée provinciale, après un long chemin de la croix. S’il s’avère que le nom de Fifi Masuka est cité, l’heure est donc venue estiment certains observateurs de livrer l’intéressée entre les mains de la Justice pour laver l’opprobre jeté sur la province.

Zamenga Odimbale

Lire aussi

Les plus populaires