Agression rwandaise : Des matériels et équipements militaires de l’armée Kényane arrivés à Goma via le Rwanda

Plusieurs véhicules transportant des matériels et équipements militaires de l’unité spéciale de l’armée Kényane sont arrivés à Goma ce lundi 2022 en provenance du Kenya pour équiper les militaires kényans déjà présents dans la ville touristique pour combattre les terroristes du M23/RDF au cas où ils n’acceptaient pas de libérer les zones qu’ils occupent.

Ces engins militaires sur lesquels des drapeaux du Kenya étaient visibles, sont entrés à Goma par la grande barrière, poste frontalier entre la République Démocratique du Congo et le Rwanda (Gisenyi).

L’entrée de ces véhicules à Goma a été diversement commentée par des habitants. Certains soutiennent que c’est un bon signe pour combattre les groupes armés en ce moment d’agression alors que d’autres expriment une crainte de l’inconnu.


« Je viens de voir ces véhicules, j’espère que ces équipements qu’ils amènent vont effectivement permettre à ces militaires de mettre fin à la farce du Rwanda sous couvert du M23, je suis confiant », dit Albert Muisa (Nom d’emprunt), habitant de Goma, rencontré à la grande barrière au moment d’entrée des équipements kényans.

D’autres gomatraciens « soupçonnent des tentatives de déstabilisation avec toutes ces entrées ».

« Ces militaires et matériels vont-ils réellement servir à leur mission, nous avons peur ici, on ne fait confiance à personne, ces armées étrangères ne nous donnent pas une bonne impression, nous sentons comme si quelque chose se prépare, mais on ne sait pas quoi exactement », a lancé un vendeur ambulant.

Les Forces Kényanes qui ont érigé leur quartier général au siège de l’EAC à Goma ont promis de combattre bientôt le M23 au cas ces derniers n’obtemperaient pas à l’appel à un cessez-le-feu lancé par les Présidents de la sous-région.

David Lupemba, à Goma

Lire aussi

Les plus populaires