Enfin, des chroniqueurs spécialisés en insultes contre le couple Tshisekedi récompensés par leur marraine Olive Lembe en mode pétage à Dubaï

 

C’est une véritable démonstration de la bourgeoisie Kabiliste que Marie OLive Lembe vient de mettre une fois de plus au grand jour en embarquant plus de 40 personnes à destination de Dubaï dont des chroniqueurs et journalistes membres de sa cour facile à reconnaître pour leurs prestations anti couple présidentiel.

Des sources révèlent que l’ex-première devenue brusquement philanthrope a tenu à récompenser ce groupe des « djaleloistes » (flatteurs, Ndlr), insulteurs du pouvoir de Félix Tshisekedi. Cela n’est possible qu’au Congo où une ancienne first lady connue ménagère, sans job ni occupation sérieuse durant les 18 ans de règnes de son mari peut se permettre de faire le show de la fortune acquise sans aucun effort.

Il y a peu, ces journalistes ont été invités à Kingakati lors de l’inauguration d’un Restaurant -Buvette à bord des vieux avions. L’on a alors assisté à des scènes de réjouissances loin d’être saines. Les invités ont bu sec et manger à satiété avant de recevoir de « Maman Wa Roho » le nécessaire comme argent de poche.


Que Marie Olive Lembe Kabila se permette une mégalomanie propre aux déesses pour on ne sait quelle raison sans être inquiétée, cela étonne plus d’un. Faut-il remonter la filière pour déterminer la source de cet argent ? Peut-on vraiment se permettre de gaspiller le produit de la sueur de son front ? Non, Olive Lembe s’accuse, dénonce un observateur qui appelle à des investigations profondes sur l’origine de la fortune à la base de la folie de l’ancienne première dame.

Des chroniqueurs et journalistes spécialisés en insultes contre le couple Tshisekedi récompensés par leur marraine Olive Lembe Kabila, en mode pétage (jouissance, Ndlr) sans conteste déterminée à faire augmenter la mise tant les parfaits maîtres chanteurs feront mieux.

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires