Bitakwira à propos des sanctions de l’UE : « Je ne suis pas concerné par ces sanctions, car je ne me reproche de rien »

Quelques heures après l’annonce des sanctions de l’Union Européenne (UE) sur lui, Justin Bitakwira dit ne pas être concerné ni de loin ou de prêt par ces mesures.

Intervenant sur la Radio Okapi le jeudi 8 décembre 2022, ce notable du Sud-Kivu dit être surpris par le fait que son nom soit cité parmi les huit (8) personnalités ajoutées sur la liste de ceux faisant l’objet de mesures restrictives en raison de la situation sécuritaire précaire en République démocratique du Congo (RDC).

« J’étais surpris personnellement, je n’ai jamais pris l’arme, je ne fais pas partie des groupes armés. Je n’ai jamais tué, même pas un seul rat. Personnellement, je ne me reproche de rien, à part défendre mon pays », a-t-il déclaré


Pour lui, dans tous ses propos, il ne faisait que défendre les intérêts de la RDC.

« Je défends les intérêts de la RDC. Je défends les intérêts du Kivu tout entier, enflammé où il y a eu des tueries en masse, des assassinats. À Makobora, à Katogota, à Kasika, à Munga. Tous ces criminels se promènent en Europe, en Asie, aux Amériques, comme en Afrique. Où en sommes-nous avec le rapport Mapping ? Si ce n’est pas l’Union Européenne qui garde ce rapport dans les tiroirs » a-t-il poursuivi.

L’union européenne a rendu public le jeudi 8 décembre dernier, la liste de huit (8) personnalités citées dans les tueries dans la partie Est du pays. Elles sont interdites de fouler l’espace européen et de travailler avec des structures européenne.

Diaris Kindalo

Lire aussi

Les plus populaires