Kongo Central : Aussitôt nommés, la bourgmestre de Nzanza et son adjoint en visite d’inspection sur l’insalubrité au marché Nzanza

 

 

Fraîchement nommés, Nana Esther Lelo et Michel Mingiele n’ont pas attendu longtemps pour se mettre au travail. Accueillis avec faste, La bourgmestre de la commune brillante de Nzanza, dans la ville de Matadi (Kongo Central) et son adjoint sont descendus, ce week-end, au marché Nzanza pour non seulement être en contact direct avec la population, mais aussi et surtout faire un état des lieux sur les travaux d’assainissement appelés “Salongo” dans ce milieu commercial.

Seulement, le constat n’était pas fameux du tout. Dès leur descente, les autorités de cette municipalité ont constaté que les activités avaient déjà démarré sans que l’environnement ne soit assaini, et ce, en violation des dispositions établies qui veulent que l’assainissement précède le début des activités tous les samedis. C’était une occasion, pour Nana Esther Lelo et Michel Mingiele, de taper du poing sur la table.

« Désormais, nous allons travailler pour rendre notre milieu sain parce que nous allons faire une administration de proximité pour résoudre les problèmes de la population de Nzanza », a lâché le bourgoumestre adjoint Michel Mingiele qui a appelé, dans le même temps, toutes les forces vives à se joindre à eux pour relever les défis et travailler pour l’émergence de leur communauté.


Nana Esther Lelo a, quant à elle, invité la population de Nzanza à s’impliquer pour le développement de leur entité comme le souhaite le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo dans son projet de développement de 145 territoires du pays.

Par ailleurs, la population de cette contrée a remercié le Président de la République d’avoir, pour la première fois, nommé une femme à ces fonctions dont la tâche s’annonce lourde, mais largement surmontable par cette nouvelle équipe.

Nana Esther Lelo obtient sa carte d’électeur

Les circonstances l’obligent. La nouvelle bourgmestre de la commune de Nzanza a voulu répondre à un devoir citoyen. Juste après sa descente au marché, l’autorité urbaine de cette municipalité a pris la direction du centre d’inscription de l’École primaire Ntuadisi où elle s’est enrôlée.

Après avoir reçu sa carte d’électeur, Nana Esther Lelo a sensibilisé ses administrés à suivre ses pas pour avoir la possibilité de voter en 2023.

La bourgoumestre de la commune de Nzanza a souligné que par cet acte, « le peuple s’octroie le ticket pour choisir les dirigeants de son choix ».

L’opération d’enrôlement et identification de la population se clôture ce 23 janvier à la première aire opérationnelle qui concerne dix (10) provinces sur les vingt-six (26) que compte la RDC.

Patrick Nguwo

 

Lire aussi

Les plus populaires